CRYPTO.COM : L’AGRESSION

En quelques années seulement, la société Crypto.com est devenue un acteur majeur du monde des crypto-monnaies. Ce type de monnaie est en train de révolutionner les marchés financiers. Avec 5 millions d’utilisateurs en 2020, Crypto.com est une société qui va vite avec un plan marketing très agressif.

Son objectif est de faire tomber la frontière entre la crypto-monnaie et le monde de la finance. Pour réussir, elle se doit de démocratiser l’utilisation de celle-ci, mais pas seulement !

Elle doit également réussir à convaincre les plus réticents de ce nouveau moyen de paiement. Grâce à un écosystème très bien conçu et fermé, elle est en passe de réussir, surtout que l’intérêt pour les monnaies numériques augmentent à mesure que la crise économique mondiale et les plans de relance gouvernementaux poussent les dettes nationales à des niveaux sans précédents.

Crypto.com a été fondée en 2016 à partir d’une conviction simple. Chacun doit avoir le contrôle de son argent et de ses données. Comment Crypto.com a innové sur son marché en le disruptant totalement ? Crypto.com est devenue un colosse mais un colosse aux pieds d’argile. Pourquoi un colosse ? Pourquoi est-ce encore fragile ? C’est ce que nous allons voir en détail dans cet article.

CRYPTO.COM ? CONNAIS PAS

Pour toutes les personnes qui liraient cet article sans connaître le fonctionnement du Bitcoin, je vous invite à regarder la vidéo « Le BITCOIN, ARNAQUE ou BON PLAN ? ».

Si vous ne savez pas comment tout cela fonctionne, je vous invite vraiment à la regarder.

Crypto.com a commencé sous le nom de Monaco technologie en juin 2016.

Fondée par Kris Marszalek, elle frappe fort dès le début avec son slogan « Dépensez partout sans frais ».

La société gravit rapidement tous les échelons d’une start-up innovante. Elle lance son propre jeton : le MCO ou autrement appelé Monaco. Elle arrive à lever 27 millions de dollars de crypto-monnaie en vendant 12 millions de jetons MCO sur un total de 31 millions. C’est un très beau début. En juillet 2018, la société opère un virage en annonçant le changement de Monaco pour Crypto.com. Seulement quelques mois plus tard, elle commence à expédier sa propre carte Visa. Fin 2019, Crypto.com lance sa propre place, plateforme d’échanges de crypto-monnaie via une simple application.

UN MARKETING AGRESSIF

Dès le début, Crypto.com affiche la couleur.

En déployant des affiches en haut des buildings avec le slogan « It’s time For plan B » avec le B de Bitcoin, Crypto.com marque les esprits. D’autant plus que les affiches publicitaires dans le monde des crypto-monnaies, c’est très rare. Ce type de communication est plutôt réservé à des entreprises traditionnelles.

Crypto.com casse les codes pour mieux se les approprier.

Si vous aussi, vous souhaitez vous souhaitez casser les codes de votre marché, cliquez sur le bouton ci-dessous :

La société est un vrai bulldozer marketing à tous les points de vue. Comme on l’a vu juste avant, elle n’était pas propriétaire du nom de domaine Crypto.com. Afin d’être référencée efficacement sur les moteurs de recherche, elle fait l’acquisition du nom de domaine pour 12 millions de dollars.

Rien que ça !

Avec un tel investissement, elle fait le pari de l’amortir dans le temps grâce au référencement.

Savoir investir pour quelque chose qui fonctionnera dans le temps est preuve de qualité.

C’est un peu la même chose sur YouTube. Si je me prends la tête à faire des vidéos de qualité autant par le fond que par la forme, cela sera favorable à mon image de marque dans le temps. La difficulté est d’avoir une vision à long terme. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la majorité des personnes qui commence une chaîne YouTube s’essouffle très vite. N’oubliez jamais que la vision est plus importante que le chemin. La vision c’est votre objectif et le chemin, ce sont les outils que vous utilisez pour atteindre cet objectif.

Crypto.com se frotte à plusieurs concurrents à différents points de vue.

Les banques avec leurs cartes de paiements.

Les cartes de Crypto.com vous permettent d’avoir du cashback sur vos dépenses. Vous dépensez 100€, Crypto.com vous redonne 1€. Oui c’est possible. J’en parle plus en détails dans l’article « Revolut : la fin des banques » Cette autre analyse va de paire- avec celle-ci.

Là où la carte de la néo-banque Revolut propose déjà un cashback de 0,1 % pour tous vos achats, celle de Crypto.com propose 1 % de cashback. Ça peut paraître peu mais quand vous faites le calcul à l’année, ça fait un petit billet qui revient dans votre poche.

Prenons un exemple de 1000 € par mois sur 12 mois, soit 12 000 € à l’année. Avec 1 % de cash Back vous économisez 120 €. En vérité, leurs innovations va même plus loin puisqu’il propose du cashback qui va jusqu’à 8 %. C’est beaucoup.

Mais ça on en parlera dans la suite de cet article. De plus, ce cashback est tout de suite disponible là où des services en ligne comme IGraal ou Poulpeo ont un délai d’attente de plusieurs semaines. Ils ont tout simplement adapté cette stratégie de cashback disponible depuis des années avec les banques américaines, au service des crypto-monnaies.

En 2020, Crypto.com frappe très fort. La société signe un partenariat sur cinq ans pour 100 millions de dollars avec la Formule 1.

La plateforme affichera sa marque lors de cette course de la saison de 2020. 433 millions de téléspectateurs pourront donc voir le logo Crypto.com. Seulement quelques mois plus tard, la plateforme devient partenaire exclusif de l’UFC, l’Ultimate Fighting Championship.

Cette organisation compte 625 millions de fans dans près de 175 pays. Aujourd’hui, c’est le sport de combat qui est sous les feux des projecteurs. J’en parle plus en détails dans l’article « Conor McGregor : une marque de luxe et de sang ». J’y ai interviewé un journaliste de l’Équipe, Charles Thallier afin de parler du phénomène de l’UFC et plus particulièrement du combattant Conor McGregor. Si vous voulez établir une marque forte et différente, lisez cet article.

Dana White, président de l’UFC déclara : « c’est un partenariat entre deux entreprises qui sont les meilleures dans ce qu’elles font ».

De son côté, le PDG de Crypto.com annonce que ce n’est que le début d’une longue relation avec l’UFC. Au-delà de la visibilité, ce type de partenariat amène aussi, et peut-être même surtout, de la crédibilité. Effectivement, si vous êtes clients de Crypto.com, vous voyez que l’entreprise investit en masse pour sa communication. Une entreprise n’investirait pas autant si elle n’était pas sûre de perdurer un minimum dans le temps et si elle n’a pas un minimum de résultats.

C’est un gage de sérieux pour les anciens clients mais aussi et surtout pour les nouveaux clients.

Il en est de même pour le marketing online. Crypto.com ne lésine pas sur les moyens avec une grosse campagne de publicité via les réseaux sociaux. Vous êtes forcément déjà passé devant une publicité de cette plateforme.

Que ce soit sur Facebook, Twitter ou Instagram, il y a de fortes chances que vous ayez aperçu ce logo. La stratégie est la suivante. Le monde des crypto-monnaies est un monde qui peut paraître encore obscure, donc Crypto.com fait le choix de faire de l’hypercommunication. Être présent sur tous les secteurs partout et tout le temps est une stratégie qui peut fonctionner pour rassurer et informer.

A contrario, elle peut aussi arriver à un point de saturation, l’infobésité. Tout dépend de comment la communication sur sa marque est opérée. Avec un budget publicitaire conséquent, Crypto.com fait le choix d’arroser un maximum de personnes sur un maximum de canaux.

  • Les avantages : toucher beaucoup de personnes, et donc avoir beaucoup de metrics sur lesquels s’appuyer.
  • Les inconvénients, un mauvais ciblage et dépenser beaucoup de budget.

À titre de comparaison, la marque Rolex fait complètement l’inverse en termes de communication et d’image de marque. Bien évidemment, ce n’est pas le même type de produit puisque Crypto.com est un produit qui peut s’adresser à quasiment tout le monde alors que Rolex va drastiquement choisir ses clients pour un produit d’exception. D’ailleurs la célèbre marque de montres choisit de ne faire que très peu de communication et de manière très ciblée

De plus,  son produit n’est quasiment pas disponible à volonté.

– Les avantages : tirer les prix vers le haut et avoir des clients beaucoup plus engagés envers la marque.

– Les inconvénients : avoir beaucoup moins de clients et une communication plutôt dans la durée, longue.

Pour vendre vos produits plus chers, la stratégie de Rolex est plus adaptée. J’ai rédiger un article entier sur ce sujet qui est très complet et si vous souhaitez vendre des produits de luxe. C’est vraiment l’article que vous devez lire.

Pour ne pas laisser vos clients indifférents et avoir une image de marque unique, cliquez sur le bouton ci-dessous :

“Innover, ce n’est pas avoir une nouvelle idée mais arrêter d’avoir une vieille idée.” Edwin Herbert Land

Crypto.com a complètement disrupté le marché des plateformes de crypto-monnaies en appliquant les méthodes des banques traditionnelles ou plutôt en les adaptant au marché des cryptos. Cette plateforme est en passe de devenir incontournable. En backoffice, elle s’est construite sur une base solide de sécurité de confidentialité et de conformité. C’est la première entreprise de crypto-monnaie au monde à avoir reçu la conformité aux normes CC SS niveau trois. Bon ! C’est un peu du chinois .

Et je vais essayer de vous le simplifier au maximum. C’est une succession de mécanismes d’authentification avancés pour garantir la fiabilité des données et des actifs. En gros, c’est du costaud !

Tout à l’heure, je vous ai parlé des différentes cartes de Crypto.com. Elles sont un réel actif pour la marque. Sans rentrer dans le détail des spécificités de chacune d’entres elles, je vous invite à aller sur le site de Crypto.com, ça ira beaucoup plus vite, elles ont toutes un tas de services innovants.

Premièrement, le cashback accordé suite à un de vos achats : vous êtes tout de suite crédité en CRO, la monnaie de Crypto.com. C’est très malin. Bien évidemment, vous pouvez convertir ce cashback tout de suite en euros. Cela renforce la capitalisation de leur monnaie.

Je suppose que de nombreux clients ne convertissent pas tout de suite ou oublient même de le faire. On a pu le voir auparavant, si on multiplie le cashback par le nombre d’utilisateurs, ça commence à faire une très grosse somme d’argent.

Plus le CRO est fort et plus Crypto.com devient un acteur majeur.

Plusieurs de leurs cartes vous proposent également de rembourser certains de vos abonnements.

Si je prends l’exemple de ma carte, la carte Ruby, celle-ci me permet d’être remboursé de mon abonnement Spotify. Dès que mon prélèvement Spotify arrive, je suis immédiatement remboursé en CRO par Crypto.com. Plutôt très malin. Cela augmente encore la valorisation de leur monnaie. Mais ce n’est pas tout.

Les cartes qui offrent le plus de services sont bien évidemment payantes. Enfin quand je dis payante, c’est plus subtil que ça. Pour avoir la carte que je possède, au moment où j’y ai souscrit, il suffisait d’acheter pour 250 € de CRO. Cet argent est bloqué pendant six mois par la plateforme dans leur monnaie. C’est le deal. Au bout de six mois, vous pouvez récupérer la somme investie mais cela enlève bien évidemment les avantages de votre carte. Pourquoi c’est encore très malin ?

Premièrement, cela ajoute, encore de la valorisation à leur monnaie. Deuxièmement, vous devenez, quelque part, actionnaire de la société Crypto.com.

Une banque classique vous facturera une cotisation pour ce type de prestation par exemple 10€ par mois pendant un an. Cette cotisation sera à fond perdu. 10€ fois 12 mois soit 120 € perdus à la fin de l’année. Alors que sur Crypto.com, vous pouvez les récupérer. Beaucoup plus intéressant ! De plus, si la valeur du CRO augmente pendant le laps de temps où vous avez immobilisé l’argent pour cette carte, vous en sortez avec une plus-value.

En 6 mois les 250€ que j’ai immobilisés pour avoir ma carte Crypto.com se sont transformés en 743,54 €. Soit une plus-value latente de 493,54 €. Bien évidemment, ce montant va fluctuer en fonction du marché, du moment où vous rentrez et au moment où vous décidez de sortir. C’est le principe d’une plus-value latente.

Mais ce qui est très intéressant : c’est qu’au lieu de perdre de l’argent en ayant une carte bancaire, vous en gagnez. Cela renforce le lien avec la marque surtout que nous sommes plutôt habitués à ce que les banques nous prennent de l’argent plutôt qu’elles nous en donnent.

Même si je précise que Crypto.com n’est pas une banque mais une plateforme d’échanges de crypto-monnaies.  Leur grande force est de nous faire rester sur la plateforme par tous les services qu’elle propose. C’est un écosystème de crypto-monnaies de bout en bout composé d’une carte de paiement crypté, d’une application de portefeuille pour acheter, vendre et recevoir des crypto-monnaies, ainsi que des récompenses en espèces au fur et à mesure des dépenses. Ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Allez ! Je vous laisse 5 secondes pour réfléchir. 5 … 4 … 3 … 2 … 1.

Les réseaux sociaux bien sur. Ils sont conçus pour que vous passiez un maximum de temps dessus sans jamais en sortir. L’algorithme, en fonction de votre comportement, vous propose uniquement du contenu qui est censé vous intéresser. Vous êtes récompensé avec des likes et des commentaires ce qui suscite chez vous une forme d’addiction. Chez moi aussi d’ailleurs, je vous rasure. Ils sont conçus pour que vous passiez un maximum de temps dessus sans jamais en sortir. C’est le gros point fort de Crypto.com.

Créer cet écosystème qui vous rend totalement accro.

Le tout est de se demander comment l’adapter à son propre produit et à son propre marché. Évidemment, s’il y a un manque dans votre produit, votre client ira chercher ce manque chez un de vos concurrents. D’où l’intérêt de lui proposer un éventail de possibilités. Attention toutefois à ne pas perdre le focus pour ne pas diluer l’offre. Si votre laser pointe un poteau à 1 m, le faisceau et le point sera net et précis sur le poteau. Si votre laser pointe un poteau à 10 km, le faisceau et le point seront tellement diffus qu’il sera difficile de les voir. C’est la même chose avec vos offres. 

UN COLOSSE AUX PIEDS D’ARGILE

Malgré leur ascension fulgurante, Crypto.com reste fragile sur certains points. Une croissance rapide et positive qui amène également tout un lot de perturbations dû à cette hyper croissance. C’est pourquoi il faut réfléchir en amont pour avoir un savant mélange de différentes étapes à suivre.

Bien évidemment, en tant qu’entrepreneur nous sommes impatients. Nous voulons avoir du succès avec nos produits et nos clients rapidement. Prendre son mal en patience est plutôt recommandé.

Faire les choses de manière réfléchie et structurée.

Éviter de foncer tête baissée.

En faisant les choses trop rapidement, vous risquez de ternir notre image de marque.

La confiance arrive à pied et repart à cheval.

Voici les 4 étapes avant de trouver son image de marque : La phase chien,  la phase singe, la phase mouton et la phase renard.

La première étape, celle du chien, consiste à découvrir un nouveau Monde, à être ébloui par toutes les possibilités qu’il propose. C’est lorsque vous lancez votre business. Vous êtes très enthousiaste en ne voyant pas les inconvénients.

Je l’ai appelé la phase « chien » parce que je la compare à un jeune chiot qui arriverait dans un magasin de croquettes. Il voit toute une panoplie de choses pour le rassasier. Il devient fou ne sachant plus où donner de la tête, ou plutôt de la truffe. Alors qu’en réalité, on ne peut pas acheter l’intégralité de toutes ces croquettes, et surtout il faut passer à la caisse.

Arrive ensuite la phase singe.

En observant ce qu’il se passe autour de nous, nous en adoptons les mêmes codes, quitte même à singer ce que nous apprécions.

Puis arrive la troisième phase, la phase « mouton ».

Phase très délicate puisqu’à ce moment-là, l’entrepreneur se rend compte qu’il faut qu’il s’éloigne des autres afin de créer sa propre communauté, son propre style, son propre mouvement. En général, beaucoup d’entrepreneurs arrêtent à cette phase là parce que c’est une phase très délicate.

Et arrive enfin la dernière phase : la phase du renard. Vous aurez compris l’allusion au logo de ma chaîne, le Disrupteur.

Vous devenez un renard beaucoup plus malin qui a créé ses propres codes, sa propre marque, sa propre manière de s’exprimer, ainsi que son mouvement.

Pour en savoir plus sur ces quatre phases, cliquez sur le lien ci-dessous. Vous aurez accès un cours gratuit en ligne qui approfondira ce sujet. Entrez votre e-mail puis répondez à quelques questions pour accéder au cours offert.

Après plusieurs questions posées au service client, j’ai tiré le bilan que celui-ci n’était pas très performant. Il met plusieurs jours à répondre. Il est souvent complètement à côté de la plaque au niveau des réponses. C’est le seul point d’entrée pour avoir un contact avec eux. Gros point à améliorer.

Le temps d’attente sur les cartes est vraiment très long. J’ai un ami qui a mis plusieurs mois avant de recevoir sa carte. Crypto.com est victime de son succès. Comme je l’ai dit auparavant, l’hyper croissance amène des délais de livraison de cartes beaucoup trop importants et entraîne une frustration extrême du client. Ce temps de livraison beaucoup trop long peut envoyer le client chez la concurrence.

La meilleure des cartes de Crypto.com propose 8 % de cashback.

C’est énorme … mais pour cela vous devez immobiliser 350 000€. Oui, oui, vous avez bien entendu  350 000 €. Certes, cette carte offre beaucoup d’avantages mais avec 350 000 € immobilisés, je ne pense pas que ce soit un bon investissement. C’est une somme conséquente qui bien investie peut rapporter bien plus.

Crypto.com n’est pas seul sur le marché. Celui-ci est tiré par deux mastodontes, Crypto.com et Binance. C’est une compétition qui fait rage entre les deux sociétés. Si cette compétition accrue est bénéfique pour les utilisateurs dans un premier temps, il faut cependant garder à l’esprit que la finalité pour ses acteurs reste mercantile.

Je reste persuadé que Binance n’a pas dit son dernier mot et que cette plateforme va réagir. L’avantage est pour l’instant à Crypto.com qui a clairement pris de l’avance dans sa communication ainsi que dans ses coups marketing. On l’a vu avec les divers partenariats avec la Formule 1 et l’UFC. Binance ne doit certainement pas laisser filer Crypto.com sinon ça risque d’être compliqué.

Disrupter son marché permet d’avoir beaucoup d’avance sur la concurrence.

Prenons l’exemple simple de l’iPhone.

Lorsque Steve Jobs annonce en 2007 la sortie de ce nouvel objet technologique, Apple a énormément d’avance sur le marché. Toute la concurrence suit le mouvement et copie la marque à la pomme.

Des années plus tard, la concurrence a rattrapé Apple. Mais il aura fallu plusieurs années. La marque à la pomme a pu engranger des milliards et des milliards grâce à son innovation ainsi qu’un gros capital confiance auprès de ses fans. Il aura fallu plus d’une décennie à la concurrence pour pouvoir se mettre à la page.

L’essentiel est de disrupter son marché en innovant tout en ayant dans un coin de la tête que la concurrence va nous rattraper.

Il faut garder un coup d’avance et penser à la suite. Acquérir le plus de clients le plus rapidement possible nécessite des investissements colossaux.

Ces investissements finiront indéniablement par se ressentir sur les bénéfices que les utilisateurs pourront dégager. La marque Crypto.com devra également trancher car il n’est pas possible de maintenir un tel niveau de communication. À moins de rentrer énormément de clients tout le temps, ce qui représente un sacré challenge.

LE FUTUR C’EST MAINTENANT

En général, dans les autres vidéos que j’ai pu produire sur cette chaîne YouTube, les marques commencent d’abord par toucher un petit secteur pour valider le produit pour ensuite déployer toute une armada de communication afin de toucher un maximum de prospects. Crypto.com a fait l’inverse. Attaquer le marché avec une grosse campagne de marketing. C’était du jamais vu. Autant par leur slogan, « It’s time For plan B », que par leur nombre de publicité sur les différents canaux.

En créant sa propre monnaie, crypto.com renforce le sentiment de sécurité. Ils investissent eux-mêmes dans les crypto monnaie ce qui rassure le client. Leur écosystème fermé pour faire circuler le client permet de le cloisonner afin qu’il n’aille pas voir la concurrence. Avec un gros cash Back fourni dans leur crypto monnaie, le cro, la valorisation de celle-ci est renforcée  ainsi que l’engagement de l’utilisateur envers la plate-forme. Les partenariats sont un réel plus dans la communication de crypto.com.

Signer avec la Formule 1 et l’UFC ont permis d’augmenter leur visibilité de manière conséquente très rapidement. Mais attention aux partenariats. Il est très facile de céder aux sirènes d’un partenariat uniquement parce que le partenaire paraît plus puissant que nous.

Le partenariat ne fonctionne que s’il est raccord dans l’image de marque et la communication de celle-ci.

C’est très important d’appuyer sur ce point.

Je suis régulièrement contacté pour participer à des événements, faire des interviews et également pour des partenariats. Je refuse à 90 % du temps parce que l’image proposée ne correspond pas à la mienne. N’oubliez pas qu’en faisant un partenariat, vous êtes associé à la personne avec qui vous êtes partenaires.

Crypto.com a également totalement innové dans son service de carte bancaire. Non seulement en proposant du Cashback très attractif mais aussi des remboursements d’abonnement tels que Spotify Netflix ou Amazon Premium. C’est une réelle disruption sur le marché des cartes de paiement.

Crypto.com a frappé un grand coup. Ils sont over présents sur le marché des crypto-monnaies. Si vous vous intéressez de près au Bitcoin, il est quasiment sûr à 100% que vous ayez entendu parler de Crypto.com. Ils ont fait un grand pas dans leur communication afin de démocratiser l’utilisation des crypto-monnaies. Mais que va-t-il se passer lorsque le marché va se mettre au même niveau qu’eux ?

Avec le schéma de l’innovation, on voit bien que lorsque celle-ci arrive, elle fait naître un nouveau marché. La société innovante possède alors un coup d’avance sur celui-ci. Mais quelques temps plus tard, le marché se remet à niveau par rapport à l’innovation. Repensez à l’exemple du smartphone avec Apple.

Une fois que les concurrents comme Binance seront mis à niveau, que se passera-t-il pour Crypto.com ?

L’énorme budget voué à la communication ne va-t-il pas desservir les bénéfices des utilisateurs de Crypto.com ?

Toutes ces questions restent en suspens. Seul l’avenir nous le dira. Si vous pensez avoir les réponses, écrivez-les dans la zone commentaire. Je serais heureux d’échanger avec vous sur ce sujet.

Ce qui est certain, c’est que Crypto.com a compris qu’il ne sert à rien d’être l’énième copie d’une copie, sinon on vous vous transformerez en photocopieur.

Retrouvez l’intégralité de cette analyse sur ma chaîne Youtube en cliquant sur l’image juste en dessous :

Comment devenir un leader innovant et créatif pour domminer votre marché grace à une image de marque unique
This is default text for notification bar